Le sapin de Noël

Dans toutes les familles, le sapin trône dans le salon aux moins deux semaines avant la date fatidique de Noël…Et bien, pas chez nous.Notre mère, qui était très maline, avait décidé que c’était elle et elle seule qui montait le sapin de Noël, et ce… seulement le 24 au soir!!!

Explications:Je ne veux pas dire par là que nous ne participions pas,(quand je dis nous, c’était les six enfants),non, mais notre tâche s’arrêtait à la fabrication des papillotes-maison (bonbons fondants, papier d’aluminium, papier de toilette de couleur).Il faut dire qu’il y avait toujours un nouveau-né dans la maison (nous avons tous entre 18 et 20 mois d’écart), il fallait donc redoubler d’imagination et de prudence dans les temps des fêtes.Le sapin de Noël à lui seul, mobilisait donc toute la famille à des périodes différentes.

Une année, quelle ne fut pas notre surprise le matin du 25…Le fameux arbre entièrement décoré était …accroché au plafond de ce que nous appelions, le salon.

AH, Ben ça alors!!!

Il émanait de ce merveilleux décor une odeur bien bizarre, probablement des bougies qui servaient à l’époque, de petites lumières.

Et le sapin était accroché au plafond!!!

Je n’ai jamais revu d’arbre de Noël aussi surprenant de ma vie, nous étions tous restés béats avant de réaliser, que oui, il était là pour nous, et que nous pouvions, bien entendu après avoir chanté « petit Papa Noël », nous approcher et prendre nos cadeaux.

 

 

 

 


verdino poesie. |
lesacredesfins |
Confessions D'une Femm... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DELIVRANCE
| Théâtre du Moment
| apprentie