Souvenir de Noel

A Noel, on n’avait un cadeau, et pis, des papillotes faites maison, et pi, ben, une clémentine ou orange ou mandarine, un truc rond et orange, c ‘était joli. Dans un petit sachet, fragile.J’adorais que l’on épie les parents, on essayait de pas faire craquer les marches de bois…On regardait par la fente ce qu’ils fabriquaient et à cette époque, on avait de vraies pinces-à-bougies!!et le sapin s’éclairait.Je ne me souviens pas d ‘un plus beau cadeau, je pense que j’ai reçu des livres car c ‘était ce que j’aimais au-dessus de tout, mais j’ai le sentiment, en tout cas, d ‘une satisfaction.

 


verdino poesie. |
lesacredesfins |
Confessions D'une Femm... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DELIVRANCE
| Théâtre du Moment
| apprentie